ERVART OU LES DERNIERS JOURS DE FRÉDÉRIC NIETZSCHE

Nietzsche va effectuer un numéro de claquettes.
Ervart se croit cocu, la paranoïa explose dans sa société d’aristocrates. Ondes de choc jusqu’au plateau de théâtre où tout dérape. Vincent Dedienne incarne la dinguerie salvatrice d’un dément éclairé à la tête d’un défilé de monstres.

 

Texte d’Hervé Blutsch. Mise en scène Laurent Fréchuret.
Création en octobre à Saint-Etienne puis en tournée dans toute la France. Au Théâtre du Rond-Point du 9 janvier au 10 février 2019.