fbpx

Biographie

Vincent Dedienne est né le 02 Février 1987 à Mâcon. Vincent Dedienne est toujours vivant.

Passionné aussi bien par le théâtre classique que par le music-hall, il entre – presque par hasard – à l’École Nationale d’Art Dramatique de la Comédie de Saint-Étienne en 2006. 

À la sortie de l’École, il envisage de vivre une histoire d’amour torride à l’autre bout du monde… et puis finalement non.

Avec des metteurs en scène comme François Rancillac ou Jean-Claude Berutti, Vincent Dedienne se confronte d’abord sur scène aux textes de Molière, Dostoïevski et Victor Hugo (notamment dans Le roi s’amuse avec Denis Lavant). Il est également l’un des deux rôles principaux de la pièce Je marche dans la nuit par un chemin mauvais d’Ahmed Madani au Théâtre de la Tempête à Paris et en tournée.

En 2010, il écrit une longue lettre à Alain Resnais.

En 2012, il tombe fou amoureux de l’écriture d’Hervé Guibert dont il adapte et joue le bouleversant journal d’hospitalisation, dans un spectacle qui s’appelle Mais tous les ciels sont beaux.

En 2013, il ne fait pas grand chose, à part un très médiocre cake aux olives.

Début 2014, il rejoint Ruq Spectacles et s’ajoute, après Michaël Gregorio et Gaspard Proust, à la liste des artistes produits par Laurent Ruquier.
Il s’attèle ensuite à l’écriture de son premier seul-en-scène S’il se passe quelque chose (sorti en DVD en octobre 2017). Après 3 ans de tournée et plus de 300 dates, il remporte en 2017 le Molière de l’humour et le Globe de Cristal pour ce spectacle autobiographique à la fois drôle et sensible.
Dès 2014, il écrit aussi des chroniques pour la télévision (dans l’émission Le Supplément de Canal+ où il proposait la Bio Interdite des invités.) et pour la matinale de France Inter.

En septembre 2016, il intègre l’équipe de Quotidien sur TMC où il propose une revue de presse décalée pendant deux joyeuses saisons.

En 2017 on lui propose le rôle principal de Blade Runner, mais finalement c’est Ryan Gosling qui le fait.

En 2018 il remporte le Globe de Cristal du meilleur acteur pour son rôle d’Arlequin dans Le Jeu de l’Amour et du Hasard, mis en scène par Catherine Hiegel. 

Au cinéma, après un court métrage en 2017 co-écrit avec Mikael Buch (Médée) dans lequel il jouait aux côtés de Nathalie Baye, il tourne dans deux films : La Fête des mères de Marie-Castille Mention-Schaar avec Nicole Garcia et Clotilde Courau (sorti en mai 2018) et Premières vacances de Patrick Cassir avec Camille Cottin et Camille Chamoux (sortie 2018).

On le verra bientôt au cinéma, notamment aux côtés d’Emmanuelle Béart dans L’étreinte (de Ludovic Bergery), de Catherine Deneuve dans Terrible Jungle (d’Hugo Benamozig et David Cavigliolo), de Catherine Frot dans La Fine Fleur (de Pierre Pinaud) et de Camélia Jordana dans Parent d’élève (de Noémie Saglio). 


Et pour l’histoire d’amour torride, on verra plus tard.